Routine capillaire d’automne – No poo

L’automne est officiellement présent, même si officieusement cela fait plusieurs jours que cette saison est bien arrivée. Je profite de ce changement de saison pour présenter ma nouvelle routine capillaire qui est à partir de maintenant uniquement No Poo. Depuis plus d’un an, je me suis tournée vers des shampoings naturels, sans sulfate, sans silicone. Mais depuis le printemps, je fabrique mon propre shampoing et maintenant, je saute le pas du No-Poo.

autumn-hair-routine-no-poo

  1. L’huile essentielle de citron : j’utilise cette huile essentielle pour rincer mes cheveux, soit je la mélange à mon vinaigre de cidre pour camoufler l’odeur désagréable du vinaigre, soit elle est juste diluée dans de l’eau.
  2. Le bicarbonate de soude : de temps en temps, je fais mon lavage des cheveux à l’aide de bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre (il faut toujours finir son shampoing au bicarbonate de soude avec du vinaigre blanc ou de cidre !). Mais attention de ne pas l’appliquer sur le cuir chevelu plus d’une fois par semaine, le bicarbonate de sodium peut être trop agressif pour certains cuirs chevelus.
  3. L’huile essentielle de tea tree : l’huile essentielle de tea tree est parfait pour les cheveux gras. J’en dépose quelques gouttes dans mon shampoing au shikakai. On peut l’utiliser sur le visage également pour anéantir les boutons, mais il faut bien le déposer uniquement sur le bouton pour ne pas agresser la peau.
  4. L’huile de jojoba : l’huile de jojoba permet de réguler le sébum du cuir chevelu et du visage. Je la mélange à la préparation de mon shampoing au shikakai qui permet parfois de remplacer l’eau à la composition de mon shampoing au shikakai.
  5. L’huile de coco : l’huile de coco est parfaite pour préserver les pointes et les longueurs. J’en applique légèrement sur mes cheveux au moins 1 heure avant de passer au shampoing. Attention de ne pas avoir la main lourde sur cette huile de coco qui est parfois difficile à retirer au moment du shampoing.
  6. Le vinaigre de cidre : je finis toujours mes shampoings par une eau de rinçage au vinaigre de cidre (et de temps en temps à l’huile essentielle de citron). Le vinaigre de cidre est nécessaire si votre eau est calcaire, de plus le vinaigre du cidre lisse et rend les cheveux brillants. On finit le rinçage au vinaigre de cidre, donc on ne rince plus d’eau sur les cheveux par la suite, ne vous inquiétez pas pour l’odeur qui disparaît au bout d’une heure.
  7. L’hydrolat d’ortie : tout comme l’huile de jojoba, j’ajoute l’hydrolat d’ortie à mon shikakai pour apporter de la brillance aux cheveux et réguler le cuir chevelu. C’est mon allié de tous les jours pour le visage, il permet en effet de resserrer naturellement les pores.
  8. Le shikakai : la poudre magique ! Le shikakai est une poudre ayurvédique aux pouvoirs lavants. Le seul inconvénient avec cette poudre, c’est sa texture volatile qui peut faire tousser ou éternuer. Cette poudre ayurvédique lave en douceur les cheveux et n’agresse pas le cuir chevelu.

Et vous, êtes-vous des fervents du No-Poo ?

Quelles sont vos astuces pour entretenir vos cheveux avec des produits naturels ?

 

Autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *