Follow:
HUMEURS

La rencontre virtuelle

Depuis peu, une rencontre a chamboulé tout mon petit monde. Une rencontre inattendue. Une rencontre inimaginable. Une rencontre virtuelle.
Une quoi ? Une rencontre virtuelle, une rencontre auquel on ne croit pas deux secondes. Enfin auquel je ne croyais pas deux secondes. Cette rencontre met en cause tous mes aprioris. Comment peut-on s’attacher à une personne que l’on n’a jamais touchée et encore moins vue « physiquement » ? Peut-on aimer une personne à distance ? Peut-on construire une relation sincère et forte avec une relation virtuelle ? 
J’ai attendu avant d’écrire ce texte, j’ai attendu de voir comment se dérouler les événements, si cette rencontre n’allait être que passagère, si mon attachement n’était peut-être pas réciproque, si la relation n’allait pas évoluer. Dire que « j’attendais » est légèrement contradictoire puisque justement je n’attendais rien. Il était à vrai dire pour moi inenvisageable de vivre une telle relation. Comment peut-on passer de « l’amitié » à une relation amoureuse à travers un écran ? Sans nous en rendre compte la relation a évolué, elle est devenue de plus en plus forte, nous passions de la plateforme où nous nous étions « rencontrés » (je tiens à préciser qu’il ne s’agissait pas d’un site de rencontres amoureuses ou charnelles) à un réseau social  en quelques semaines. Puis un jour, cela ne nous suffisait plus, on voulait se voir, s’entendre, alors nous sommes passés à un autre moyen de communication : Skype. Ce moment là où le virtuel fait face au réel. Non il ne s’agit plus d’un inconnu qui nous écrit, mais d’un visage, d’une voix, d’une personne qui existe vraiment. D’une personne qui en devient attachante et qui s’en crier gare commence à nous faire fondre le cœur.
 Et un jour on se réveille, et on se demande ce qui se passe. Que c’est complètement irréel, mais vous n’avez qu’une chose en tête son prénom et surtout qu’une envie : le voir, le rencontrer non plus derrière un écran mais en VRAI, en chair et en os. En quelques semaines, le cœur et la raison ont chaviré. Et timidement on commence à se questionner mutuellement pour savoir si tous ces nouveaux sentiments sont réciproques. Et quand la réponse est positive on se retrouve face à un grand dilemme : 5600 km. Oui 5600 km nous sépare l’un de l’autre. Malheureusement nous avons des obligations trop importantes pour le moment pour se permettre de partir à 5600 km de chez nous. Mais d’ici quelques semaines (en réalité plus de 3 mois, qu’est-ce que c’est long mon dieu), je vais sauter dans un avion le rencontrer, et ensuite ça sera à son tour de me rejoindre (ô joie ô bonheur).
S’il y a quelques semaines on m’avait dit « cocotte d’ici peu, tu vas partir à l’autre bout du monde pour rencontrer quelqu’un que tu ne « connais » pas », j’aurais sûrement répondu « mais jamais de la vie ! Je suis pas une malade ! Je vais pas voir des inconnus comme ça ! « . Mais ça c’était avant. Oui parce que je me suis rendue compte que pour que n’importe quelle relation puisse fonctionner c’est toujours la même recette : il faut de la communication (et je peux vous dire que malgré nos 6h de décalage horaire, on est tout le temps en contact, on ne se lâche pas), une forte complicité (pareil, nous sommes très « proches » de ce côté-là et pas de tabou), que l’autre nous plaise physiquement (Skype est très bien pour vérifier si les photos envoyées ne sont pas photoshopées haha). Et chaque jour qu’y passe, je me rends compte de la chance que j’ai de l’avoir rencontré, qu’il est le seul à réussir à m’éloigner de mon passé et de penser à l’avenir avec un grand sourire.
Alors au final oui une relation amoureuse virtuelle peut naître avec les mêmes caractéristiques qu’une relation « physique ». Et elle peut être toute aussi forte. Bien sûr pour que cette relation virtuelle puisse évoluer, il est obligatoire de se rencontrer physiquement. Mais en attendant on n’y croit, et surtout on reste patient (enfin on essaye) jusqu’au moment où l’on pourra se serrer dans les bras.
Avez-vous déjà connu ce genre de relation ? Que pensez-vous des relations à distance et particulièrement des relations virtuelles ?

Share on
Next Post

Articles similaires